logo
carte
Toutes les actualités

Alerte sur une nouvelle "menace" de vols de cartouches d'encre

Publié le 7 janvier 2019

Le Groupement Gendarmerie de la Charente alerte sur une nouvelle "menace" de vols de cartouches d'encre

Les cartouches d’encre nouvelle cible lucrative d'équipes de malfaiteurs 

L’encre est devenue au fil du temps l’un des liquides les plus précieux du marché (entre 800 et 2500 euros le litre, plus cher que l’alcool ou le parfum de luxe).

La facilité à écouler cette marchandise comme les faibles réponses pénales aux vols à l’étalage sont des facteurs qui favorisent le trafic de l’encre à l’échelle européenne.

En France, on observe actuellement des bandes organisées originaires de pays de l'Est agissant en périple qui écument les supermarchés afin de dérober des quantités importantes de cartouches d’encre.

Des ressortissants lituaniens ont été mis en cause dans ces vols de cartouches d’encre sur le territoire national.

Particulièrement mobiles, ces équipes sont constituées de plusieurs individus, généralement par équipe de deux et commettent plusieurs faits par département dans un temps réduit.

Ces individus arrivent avec des commandes particulières (cartouches d’encre, vêtements) et ne restent que peu de temps sur le territoire national (3 mois environ).

Manière d’opérer

Les mis en cause se rendent au supermarché, sélectionnent des cartouches d’encre avant d’aller dans les cabines d’essayage ou dans un autre rayon sans surveillance pour découper, à l’aide d’une lame de cutter, les emballages dont ils se débarrassent.

Ils dissimulent les cartouches sur eux, sous leurs vêtements.

Les préjudices sont importants et peuvent atteindre les 3000 euros.

Ils passent ensuite en caisse pour acheter un produit peu onéreux (bouteille de lait, bouteille de soda etc.).

Il est à noter que dans certains faits, leur véhicule n’est pas stationné sur le parking du supermarché où le vol à l’étage est commis, mais souvent sur un autre lieu de stationnement (parking d’un autre magasin) empêchant ainsi d’être repéré a posteriori par des caméras de surveillance.

Logistique

Pendant leur périple ces individus logent dans des hôtels à bas coût, peu de renseignement sont recueillis concernant les véhicules, mais dans certaines affaires il s’agit de véhicules achetés à bas prix, dont le certificat d’immatriculation n’a pas été muté. Ils utilisent la voiture lors de leur séjour puis la ramènent dans le pays d'origine.

Les voitures servent également de « coffre-fort » pour leur butin.

C’est pourquoi les individus s’attachent toujours à la dissimuler lors des faits, quitte à la garer à une certaine distance pour ne pas être repérés sur les vidéosurveillances du commerce.

Revente

Si en France, aucune information précise n’a pu être recueillie concernant les filières de recels, en Suisse il apparaît que ces individus écoulent la marchandise dérobée sur Internet.

Attention

Lors de la fouille, présence fréquente d’une lame de cutter ou d’un couteau sur les individus.

Conduite à tenir

L’entrée principale du site et le rayon des cartouches d’encre doivent être couverts par des caméras.

En cas de présence de personnel de sécurité, il doit être informé de cette nouvelle « menace », ainsi que les employés de ce rayon.

Un vigilance importante doit être portée au comportement suspect de certains individus inconnus de l’établissement sans trop attirer leur attention.

Un contrôle après les caisses sera réalisé en cas de soupçons.

Dès l’interpellation (en toute sécurité), il sera fait appel au forces de l’ordre.

En cas de doute sans constat de vol, tentez de suivre discrètement les individus pour identifier leur véhicule (Marque, Type, couleur, immatriculation et pays d’origine) et prévenez les forces de l’ordre.

2c4c9dc03260fb27a76cc3385f8acc55e33bccef
Toutes les actualités