Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
Une équipe en action

0
Teaser Développer un projet entrepreneurial réussi

Bâtir un Projet Entrepreneurial Durable

Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Votre idée de création ou de reprise d'entreprise a germé et vous avez décidé de vous lancer dans l'aventure ?

Intégrez dès à présent notre parcours « Bâtir un projet entrepreneurial durable». Cette formation vous permet d'aborder, étape par étape, tous les aspects de la création et de la reprise d'entreprise. 

Objectifs

A l’issue de l’action, le porteur de projet aura acquis les compétences pour :

  • Élaborer son projet de création - reprise d’entreprise
  • Formaliser un business plan réaliste et adaptée aux analyses effectuées
  • Déterminer les modalités de mise en œuvre de son projet et identifier les points clefs de pilotage de l’entreprise
  • Présenter de façon argumentée son projet à des partenaires potentiels
  • Trouver le financement dont il a besoin
  • Démarrer les premières actions nécessaires au lancement de son activité

 

Il aura donc les compétences pour mettre en œuvre un projet entrepreneurial cohérent, acceptable par le marché, finançable et durable

 

Programme 

1 - La conception de la stratégie générale d’un projet entrepreneurial

Compétences :

  • Analyser le contexte et l’environnement du projet entrepreneurial (qualification des attentes et besoins des clients, évaluation des potentiels de développement, identification des tendances du marché, de ses menaces, risques et opportunités) et la prise en compte de ses ressources disponibles (compétences, réseau…), les facteurs d’incertitude, afin de clarifier le projet entrepreneurial visé et d’exprimer sa vision et la raison d’être de la future entreprise.
  •  Concevoir la stratégie générale du projet entrepreneurial en tenant compte de la raison d’être de l’entreprise et de sa vision pour l’entreprise, en tirant parti du diagnostic de son environnement, de ses facteurs d’incertitude et de mutation, ainsi que des possibilités offertes par une démarche RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) garantissant un engagement favorisant l'inclusion et la

durabilité au-delà de la compétitivité de l'entreprise, par le numérique et par des investissements responsables.
Thèmes traités :

  • L’analyse du contexte et de l’environnement de la future entreprise :
    • Les informations à recueillir sur le marché sur lequel la future entreprise va prendre place : les nouvelles tendances sociétales, marketing, technologiques, environnementales, l’environnement politique, économiques, les nouveaux business models, les acteurs en place et à venir…
    • L’analyse des données recueillies 
    • Le diagnostic de l’état du marché
  • L’analyse de ses ressources disponibles (compétences, réseau…), des facteurs d’incertitude et des possibilités offertes par une démarche RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise), par le numérique et par des investissements responsables.
  • L’élaboration de la stratégie générale de la future entreprise
    • La mission de la future entreprise en cohérence avec l’analyse du contexte et la personnalité du créateur
    • La vision de la future entreprise et sa finalité
    • Les objectifs prioritaires à moyens et long terme
    • La formalisation de la stratégie générale de l’entreprise

 

2/ L’élaboration du business model cible

Compétences :

  • Définir les offres et les flux de revenus du projet d’entreprise, ainsi que leurs propositions de valeur et leurs cibles, en tenant compte de l’étude de contexte, de l’étude de marché réalisée auprès des clients et de l’analyse de la concurrence, afin de déterminer un positionnement différenciant et en cohérence avec sa « raison d’être ».
  • Construire un business model (modèle d’affaires) différenciant et viable en tenant compte des retours de l’étude de marché, de ses ressources, de son environnement, de la stratégie générale du projet d’entreprise, de la concurrence et de ses objectifs, afin de clarifier et de valider le projet d’entreprise.

Thèmes traités :

  • La définition des offres et des cibles
    • Les offres et leur proposition de valeur
    • La segmentation du marché
  • L’étude de marché, l’analyse de la concurrence et le positionnement
    • L’enquête de l’étude de marché
    • La différenciation par-rapport à la concurrence
    • Le positionnement
  • La définition d’un business model challengé, validé, cohérent par-rapport aux objectifs
    • Les 1ères hypothèses de business model
    • L’élaboration de plusieurs business models possibles
    • Le choix d’un business model cible

 

3 - Les stratégies opérationnelles de mise en oeuvre du projet

Compétences :

  • Choisir la forme d’existence juridique de la future entreprise, en analysant différentes options de statuts juridiques et en évaluant leurs avantages et inconvénients respectifs en matière de responsabilité, de capital social et de fiscalité, afin de sécuriser et d’optimiser les conditions de sa création.
  • Elaborer les stratégies opérationnelles du projet entrepreneurial sur les plans de la production, de l’organisation interne de l’entreprise, du marketing, de la commercialisation et de la communication, en déterminant les objectifs à atteindre, les processus adaptés et les indicateurs de suivi à mettre en oeuvre, afin d’orienter et de cadrer le lancement de son activité, en veillant à leurs cohérences avec le modèle d’affaires, la raison d’être et les orientations RSE de l’entreprise notamment en matière d'inclusion, d'accessibilité et d'autonomie des salariés et en tenant compte des besoins d’agilité et de digitalisation.
  • Traduire les stratégies opérationnelles en moyens humains, techniques et financiers, en identifiant les ressources les plus adaptées en fonction des stratégies opérationnelles et en fonction du rapport coût - leviers de la performance de l’entreprise, afin de disposer des moyens correctement dimensionnés pour la réussite du projet d’entreprise.

Thèmes traités :

  • Le choix de la forme juridique et du régime fiscal de la future entreprise
  • Le choix du régime social du futur dirigeant
  • La stratégie marketing (offre, prix, distribution…), commerciale et de communication
  • La stratégie de fabrication, d’organisation interne
  • La définition d’objectifs
  • L’identification des besoins humains, techniques et financiers pour la mise en oeuvre opérationnelle du projet d’entreprise

 

4 - La recherche des partenaires financiers adaptés et les indicateurs de pilotage de l’entreprise

Compétences :

  • Etablir le budget prévisionnel triennal du projet d’entreprise, en produisant l’estimation réaliste et progressive de ses ressources financières et de ses coûts de fonctionnement et d’investissement, afin de maîtriser l’évolution de la rentabilité et la viabilité de l’entreprise sur le plan financier.
  • Choisir les modes de financement les plus pertinents au regard des besoins du projet d’entreprise, en identifiant les sources de financement complémentaires à mobiliser et en évaluant leurs avantages et risques respectifs, afin de disposer des fonds nécessaires à sa réalisation.
  • Restituer le projet d’entreprise sous la forme d’un business plan, en respectant les standards de formalisation professionnels et en synthétisant ses éléments d’analyse et ceux fondant sa singularité (modèle d’affaires, stratégie commerciale et opérationnelle), afin de disposer d’un outil de communication à destination de partenaires potentiels et de constituer un outil de pilotage de l’entreprise.
  • Présenter le projet d’entreprise à de potentiels partenaires financiers, en proposant une vision claire et argumentée de son modèle d’affaires articulée autour d’un discours, d’un support de présentation et d’un business plan, afin de les convaincre de s’y engager.

Thèmes traités :

  • Le prévisionnel financier sur 3 ans
    • Le seuil de rentabilité
    • Le plan de trésorerie
    • Le Besoin en fonds de roulement
    • Le compte de résultat
    • Le plan de financement
  • Le choix des modes de financement les plus pertinents au regard des besoins du projet d’entreprise
    • Les différentes sources de financement, leurs avantages et inconvénients, les acteurs et leurs attentes
    • Le cas échéant, les modalités de mise en oeuvre d’un financement en haut de bilan : mécanismes d’une levée de fonds, techniques de valorisation, enjeux du pacte de la garantie d’actif - passif
    • Le cas échéant, les modalités de mise en oeuvre d’un financement en bas de bilan : le prêt d’honneur, les prêts aidés, le prêt bancaire…
    • Les principes des équilibres financiers, les agrégats des états financiers obligatoires, des principales notions d’analyse financière et des principaux ratios
  • La formalisation d’un business plan optimisé
  • La présentation du projet d’entreprise à de potentiels partenaires financiers

 

Photo Développer un projet entrepreneurial réussi

 

groupe bleu sombrePublics concerné 

Porteurs de projet déterminés à entreprendre et voulant donner toutes les chances de réussite à leur projet

piece bleu sombreCoûts

Nous consulter.

En fonction de votre situation, des prises en charge sont possibles via la CCI et ses partenaires ou par votre CPF (Compte personnel de formation : www.moncompteformation.gouv.fr)

presentation sombre bleuIntervenants

Conseillers CCI et professionnels et partenaires de la création et la reprise d’entreprise sur votre territoire

validation bleu sombrePré-requis et validation

Etre déterminé à entreprendre Avoir une idée formalisée cohérente Savoir lire, écrire, compter, connaître les règles de calculs de base (calculer un pourcentage, faire une règle de trois, ...)

Validation : Certificat de compétences

Référence :
112
Contact :
Pôle Création Reprise
[email protected]

Modifié le 04/01/2024